Actualités

Partager sur :

Comment réussir la présentation de son projet, la suite...

14 février 2023 Entreprises
Vue 222 fois

La présentation d'un projet est devenue maintenant une activité essentielle dans la vie professionnelle, il est donc nécessaire de mettre des atouts dans son jeu.

 

Voici la suite de l'article que Véronique LEROY nous a concocté 

3ème Clé : Intégrez une structure qui nourrit les attentes et les besoins de vos interlocuteurs

 

Un pitch comprend 5 phases  

 

1.     L’accroche de votre projet


C’est une intro très courte, une façon de capter l’attention immédiatement. Il faut 7 secondes à vos interlocuteurs pour décider de vous écouter ou pas.

 

Ce temps diminue pour une présentation à distance et en général du fait des nombreuses notifications provenant des téléphones ! Votre accroche va droit au but.

 

Trouvez un slogan

 

Décrivez de façon métaphorique votre projet, 

 

Ajoutez un adjectif au nom ou thème de votre projet

 

Combinez 2 adjectifs inattendus avec votre projet

 

Pensez à ce que vous résolvez comme problème, le résultat que vous amenez et comment vous le faites.

 

Utilisez une statistique, une affirmation ou une citation

 

Racontez une histoire ou la genèse du projet

 

2.      La promesse 

 

Qui aidez-vous précisément ? 

Quel problème résolvez-vous ?

Quels bénéfices lui apportez-vous ? 

 

Reprenez vos réponses aux questions de la 2ème clé. 

 

3.      Votre projet

 

Comment mettez-vous en œuvre votre promesse ?

Quel est votre projet ? décrivez-le. 

Quel est son périmètre ?

Comment fonctionne-t-il ?

Qui concerne-t-il ?

Quelle est la légitimité de l’équipe projet ?

Quelles sont les valeurs du projet

Pensez à illustrer avec un exemple

Cette partie est la plus longue.

 

4.      L’engagement

 

Impliquez votre interlocuteur avec une question ouverte ou une phrase débutant par « imaginez » « ressentez ».

 

L’impliquer c’est le mettre en mouvement et favoriser sa décision.

 

Par exemple :  Imaginez ce que nous pourrions réaliser avec ce projet ?

Ou : quels sont les aspects de ce projet qui vous parlent le plus ?

 

5.      L’appel à l’action 

 

Vous aviez un objectif, concrétisez-le. 

 

Osez demander, avec tact et élégance.

 

L’objectif était :

 

Un rdv : proposez un rdv

 

De l’aide : dites de quoi vous avez besoin concrètement. 

 

D’obtenir un go : demandez-le

 

Un budget : demandez-le de façon chiffrée.

 

« Un bon pitch c’est comme un collier de perles, le fil c’est la structure, les perles sont les éléments choisis avec minutie, le fermoir c’est l’appel à l’action »

Véronique LEROY

4ème Clé : présentez un projet à plusieurs

 

Dans un pitch projet il est courant d’avoir plusieurs pitcheurs.

 

Dans ce cas répartissez bien les rôles, qui fait quelle partie ? Il est préférable d’impliquer toutes les personnes qui sont sur scène. 

 

Si certains restent silencieux, placez-les un peu en retrait par rapport à ceux qui présentent.

 

Rappelez-leur de sourire, de rester silencieux et de se tenir correctement. Ce n’est pas une situation confortable que d’être sur scène sans présenter. Il est important de penser à les présenter. 

 

5ème Clé : les aides visuelles

 

Pensez à simplifier les aides visuelles au maximum (une image, un mot ou une phrase courte). L’image est agrandie et prend toute la diapositive. Mettez en une seule par diapositive. 

 

Une diapositive a une valeur ajoutée par rapport à ce que vous dites. S’il y a trop d’information elle va perturber l’attention des participants. Ils ne vous écoutent plus.

 

Vous pouvez néanmoins avoir quelques diapositives un peu plus techniques comprenant un schéma par exemple.

 

Utilisez des animations simples et toujours les mêmes (apparition, fondu...)  Harmonisez les polices, leurs couleurs, le style des illustrations (dessins ou photos).

 

Pensez à prendre en compte votre public, votre personnalité ou la culture de votre entreprise. Créez votre présentation en fonction (décalée, sobre…)

 

6ème clé : les déplacements et les gestes. 

 

Dans un pitch projet les déplacements et gestes s’adaptent à la taille de l’espace scénique et du nombre de participants.

 

Lorsque vous entrez sur scène, prenez le centre et faites un silence afin d’augmenter votre impact. Puis démarrez par votre accroche avec un geste d’ouverture, bien ancré dans le sol tel un bel arbre enraciné qui déploie ses branches 

 

Comment varier ses gestes ? Identifiez quelques mots et trouvez un geste pour les illustrer.

 

Entrainez-vous et au fur et à mesure de vos présentations vos gestes seront variés. Ils amèneront un plus à vos présentations, souligneront vos propos.

 

Vos gestes parasites se réduiront (ceux qui reviennent sans cesse et qui n’ont aucune signification).

 

Quelques possibilités de déplacements.

 

-          Placez sur scène les différentes étapes d’un projet.

 

-          Si vous racontez une histoire, bougez, en la raconter pour mimer ce que vous dites, et

           revenez au centre pour livrer la chute de l’histoire.

 

-          Créez une ligne de temps sur scène si vous parlez du passé, du présent et de l’avenir

           (attention à inverser la ligne afin qu’elle soit cohérente pour votre public, vous êtes

           inversé !).

7ème clé : Mieux réguler vos émotions

 

Les émotions sont présentes toute la journée.

 

Nous sommes des êtres d’émotions, c’est un fait. Savoir les identifier, les réguler et les utiliser est un atout majeur.

 

Pour réguler vos émotions :

 

-          La visualisation est un outil fantastique. La veille, le matin, visualisez la fin de votre

          pitch, c’est le succès, vous voyez les sourires des participants, vous entendez les

           applaudissements, vous êtes touché par les félicitations… Vous créez le film

           de votre réussite. Vous proposez à votre cerveau du positif et votre cerveau

           engrange cette expérience positive comme il le ferait pour une expérience réelle.

           Ainsi vous gagnez en confiance.

 

-          La respiration est clé. Elle va vous permettre d’avoir une voix posée et également de

           vous calmer. Deux applications sympathiques à télécharger : RespiRelax et

           Petit Banbou. Les sessions de respiration sur ces applications sont initiées

           par un expert en respiration tel Jean-Yves Vincent Davroux.  

Pour plus d'informations          Véronique LEROY              06 52 90 26 82                 

 

vleroy@impacti-authentique.com




2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.