Actualité

Vue 365 fois
18 avril 2019

la rencontre 2019 Drôme Ardèche

Visite de Thalés Avionique à Valence

Emmenés par Jean-Louis Barlatier, Promotion GM 1973, un groupe de 27 eniséens s'est retrouvé afin de visiter le site de Thalès, Grand groupe mondial, spécialisé dans les systèmes avioniques civils et militaires.

Ces systèmes vont des équipements de navigation par satellites par GPS et Galiléo aux équipements anémométriques pour mesurer la vitesse des aéronefs en passant par de nombreux systèmes électroniques pour l'aviation civile et militaire, tels que les écrans des postes de pilotage et les cartes électroniques d'alimentation ou des traitements des signaux.

Nous avons été accueillis par Pierre ELOI, Promo GM 2017, qui travaille chez Thalès en fabrication additive.

Nous avons découvert des techniques de pointe comme par exemple la fabrication des capteurs de pression utilisés nécessaires pour mesurer la vitesse des aéronefs. Ces capteurs obtenus à partir des plaques minces de silicium qui sont " usinés " à l'aide de procédés chimiques.

Nous avons aussi apprécié les activités liées aux drones concernant leur positionnement et les activités des écrans de cockpit des hélicoptères, sans oublier bien sûr la fabrication additive, utilisée entre autres pour obtenir les prises de pression Pitot des aéronefs.

Nous nous sommes ensuite retrouvés au Restaurant la Martinière à Montélier pour accueillir Philippe Bertrand, Professeur à l'ENISE et responsable de la chaire Fabrication additive à l'ENISE qui nous a brossé une vue panoramique de la Fabrication additive, qui est plutôt l'impression 3D métallique.

Obtenir un composant par fabrication additive n'est pas un simple moyen d'usinage car pour obtenir un tel composant il est nécessaire de repenser toute la chaîne d'élaboration, depuis et surtout la conception, le choix des matériaux, les machines nécessaires sans oublier la finition et les états de surface.

Toute la chaîne d'élaboration doit être prise en compte pour réaliser un tel composant, l'ENISE accompagne les entreprises dans une telle démarche et pour réaliser de telles pièces.

Les industries spatiale et aéronautique ainsi que l'industrie des prothèses médicales utilisent déjà la fabrication additive quotidiennement.

Philippe Bertrand et Bernard Giraudet nous ont fait part, à la fin de cette conférence, de la création du Club ENISE 3D qui va réunir les eniséennes et les eniséens utilisant ou souhaitant utiliser la fabrication additive.
Ce club organisera des rencontres professionnelles, des visites de sites, des formations ou des conférences sur la fabrication additive.

Après cette belle présentation, nous nous sommes retrouvés autour d'une table où la parole fût légère mais sérieuse en prenant des nouvelles de l'ENISE et de l'ANI ENISE.


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.