Actualités

Partager sur :

Une Formation Exigeante et inclusive

19 mai 2022 Stratégie Ecole
Vue 85 fois

UNE FORMATION EXIGEANTE ET INCLUSIVE :

QUELLE DIVERSIFICATION DES PROFILS ET DES PARCOURS ?

QUELLES FORMATIONS INITIALES ET CONTINUES AU SERVICE DU MONDE SOCIO-ECONOMIQUE ?

 

L’Ecole développe un continum de formation du post-bac au bac +8 auquel s’ajoute la formation tout au long de la vie. Elle se doit de répondre aux besoins des acteurs socio-économiques qui recrutent tout en alliant exigence et inclusion et en formant des diplômés capables de répondre au cours de leur carrière aux défis des grandes transitions, actuels et à venir.

L’Ecole se fixent donc comme objectifs :

-        Augmenter le nombre de diplômés afin de répondre aux demandes des entreprises et des acteurs politiques que ce soit en formation initiale ou en formation continue et sur différents niveaux de sortie.

-        Diversifier les profils de diplômés afin de renforcer la mixité sociale et l’égalité des chances, avec un accompagnement individualisé notamment en premier cycle.

-        Proposer de nouveaux parcours pour répondre aux futurs besoins des entreprises et acteurs publics dans le cadre des grandes transitions : nouvelles spécialités, formation de cadres de haut niveau, formation tout au long de la vie…

-        Encourager la formation à et par la recherche jusqu’au doctorat pour les entreprises.

-        Définir les modalités de suivi des diplômés et de l’évolution des contenus des maquettes pédagogiques

 

 

- Définir les différentes attentes/besoins de types de diplômés par les recruteurs (entreprises/acteurs publics/entrepreneurs…) en termes de formation (ingénieur généraliste, ingénieur de spécialité, bachelor, masters, formation/reconversion de salariés internes, cadres non ingénieurs…), de connaissances/compétences (techniques, management, double diplôme…), de profils (genre, diversité, géographique…)…


- Définir les différents types de développements/actions : diversification des entrées post-bac (prépa/bachelor/CPES), nouvelles écoles internes ou spécialités, développement de passerelles, augmentation de l’apprentissage, nouveaux parcours à l’international, MBA, diplôme d’établissement, nouveaux parcours de formation continue (évolution technologique), parcours de formation continue spécifiques aux alumni, nouveaux double-diplômes, hybridation des formations avec des partenaires extérieurs, action dans les lycées, accompagnement personnalisé, intervention au sein des campus d’entreprise…




2
J'aime

3 Commentaires

Christian PAGES (1987)
Il y a 1 mois
Bonjour à tou(te)s

Nous avons la chance d'avoir désormais dans notre établissement deux écoles d'ingénieurs (Ecl et Enise) différentes mais surtout complémentaires.
Les besoins du mode industriel sont divers et variés. Nos deux écoles permettent de couvrir un spectre important des besoins du monde industriel.
Je pense que nous ne communiquons pas assez sur cette complémentarité et sur ce spectre à travers :
- Nos documents de communications
- Les forums d'étudiants
- Les sites de nos établissements
- Les articles de presse spécialisée (Estudiantine et industriel)
- Nos documents de recrutement

Nos écoles ont pour le moment chacune des réputations différentes. Le risque si nous voulons développer :
- Notre recrutement
- Diversifier les profils
- Proposer de nouveaux parcours
C'est que les images de nos écoles respectives nous coupent de nos potentiels candidats :
- L'Enise pouvant tirer l'image vers le bas par rapport à certains candidats de l'Ecl
- L'Ecl pouvant tirer trop vers le haut l'image de l'Enise par rapport à certains candidats
Nos candidats potentiels se basent beaucoup sur l'image des écoles pour faire leur choix surtout qu'à 18 ans souvent ils ne savent pas bien ce que sont les métiers de l'ingénieur.

Aussi je pense que nous devons communiquer sur :
- La complémentarité des parcours
- La possibilité d'évoluer dans un modèle de formation permettant à chacun de trouver sa place

Mais pour cela il faut mettre en musique cette complémentarité. Nous sommes peut être un des le seuls établissements de France à proposer une telle complémentarité de formation. En entrant chez nous à post-bac beaucoup de choses s'offrent aux étudiants. Idem à Bac plus deux.
Les deux sites ont des équipes pédagogiques qui savent faire leur travail. Appuyons nous sur ces forces pour nous développer :
- L'Enise : une école de spécialité (statut Etudiant ou Statut Salarié) : développons cette spécificités
- L'Ecl une école généraliste

Je pense donc que nous devons créer une synergie basée sur cette complémentarité : le reste suivra !

Eniséenement votre

Christian PAGES
Christian PAGES (1987)
Il y a 1 mois
Rebonjour à Tou(te)s

Comme passerelles pédagogiques on pourrait développer :
- des hackathons inter établissement => développer la complémentarité
- fusionner les juniors entreprises pour développer la complémentarité des établissements

Cordialement
Christophe PAGE (1990)
Il y a 24 jours
En phase avec Christian, j'ai le plaisir d'avoir un fils diplomé de ECL, la complémentarité est réelle.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.