Actualités

Partager sur :

Un éniséen en Allemagne

09 mars 2022 L'ENISE dans le monde
Vue 140 fois

Une rencontre berlinoise

Passant quelques jours à Berlin, j'ai regardé sur la répartition géographique des ingénieurs ENISE dans le monde, de notre site eniseen.com et j'ai eu l'heureuse surprise de voir que Guillaume FERNANDEZ, GC 2011, habitait à Berlin.

 

Un mail envoyé et une réponse positive de sa part et l'on se donnait rendez-vous en face du Block House au 100 de la Friedrichstraße à 17h30.

 

Nous nous sommes donc trouvés à cette adresse, pour ensuite s'installer dans un bar avec chacun une tasse de thé.

 

Après de rapides présentations Guillaume m'a parlé de son parcours et de sa grande satisfaction de vivre en Allemagne et surtout à Berlin. Effectivement la vie berlinoise est plutôt calme, peu de véhicules circulent par rapport à d'autres capitales et de nombreux vélos sont présents en ville. C’est une ville verte et cosmopolite. Et surtout nous ne rencontrons pas d'animosité citadine.

 

Après avoir obtenu son diplôme en 2011, il s'est orienté en Ingéniérie ferroviaire chez Arcadis d'abord dans la région lyonnaise puis en Alsace avec un souhait d'aller travailler bientôt à l'international.

 

Il m'a précisé que lors de son dernier stage, un tiers de sa promo GC avait décidé d'aller vivre une expérience l’étranger, en particulier à Portsmouth.

Vue générale de Berlin, près d'Alexander Platz

Depuis de nombreuses années Guillaume a eu la volonté d'avoir une carrière internationale, avec sa maîtrise de l'anglais grâce à son stage à Portsmouth. Il s'est installé durant une année à Berlin pour parfaire son allemand pratique et technique.

 

Ensuite il a intégré Deutsche Bahn, pendant de la SNCF en Allemagne, côté maîtrise d’ouvrage au sein du gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire (DB Netz). Il pilote un projet de rénovation et de développement du réseau entre Berlin et Dresden.

 

Si le Génie Civil, s'appuyant sur des techniques éprouvées, connaît peu d'évolution, il n'en n'est pas de même pour le Génie électrique, de commande et de communication qui est devenu hautement complexe : d'abord par son évolution technique en lien étroit avec l’évolution de l’informatique, mais aussi par la croissante interopérabilité entre réseaux ferroviaires européens qui nécessite une adaptation à la fois à technique analogique historique, mais aussi la compatibilité avec les nouvelles technologies en développement, tel que le futur système européen de contrôle des trains qui vise à une automatisation complète du transport.

 

La prochaine génération de TGV ne sera pas plus rapide, elle sera sans chauffeur.

 

Guillaume remarque que le travail d'équipe nécessite des compétences humaines et techniques importantes car les projets gagnent constament en complexité et s’étalent parfois sur une dizaine d'années avant leur réalisation.

 

La communication entre les différents corps de métiers est primordiale pour la réussite du projet, autant pour le maître d’ouvrage, client final, que pour tous les intervenants.

Le Mur de Berlin a toujours un grand succès

Concernant son réseau éniséen, il reconnaît qu'il a peu de contact avec ses copains de sa période stéphanoise et il espère bientôt les retrouver pour évoquer le chemin parcouru.

 

Guillaume souhaiterait être un pivot local pour aider et accompagner les éniséens qui souhaiteraient vivre une expérience allemande.

 

Pour l'aspect professionnel, pour les jeunes générations d'ingénieurs, il insiste beaucoup sur l'aspect du travail d'équipe et collaboratif qui est essentiel pour mener à bien des tâches complexes et difficiles.

 

Pour l'aspect international, il encourage une expérience à l’étranger pendant les études ou en début de carrière. Après quelques années dans l'hexagone, la marche à franchir devient importante et pourrait freiner un départ à l'étranger.

 

Guillaume envisagerait de s'impliquer dans le pôle international afin de faire rayonner l'ENISE.

 

Nous nous quittons après 2 heures d'échanges très intéressantes et convenons de rester en contact.

 

Si vous souhaitez le contacter         Fernandez67@outlook.fr              

                          +49 172 527 5230

 

Bernard Giraudet




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.