Actualités

Partager sur :

L'enseignement technologique disparaît au fil du temps

23 janvier 2023 Association
Vue 117 fois

Cher Alumni

 

La promotion de l’enseignement technologique fait partie des préoccupations de notre association. Nous considérons que c’est un facteur clé pour la renaissance industrielle de la France.

 

Malheureusement, force est de constater que le Ministère de l’Éducation Nationale suit avec constance, depuis plusieurs années, une politique visant à affaiblir ou à faire disparaitre la technologie dans les enseignements primaires et secondaires.

 

Cette politique s’est traduite par une nouvelle décision visant à supprimer une heure de technologie en 6ème au profit d’un soutien sur les matières théoriques.

 

La technologie pourrait au contraire être vue comme un moyen de mettre en application les connaissances théoriques par une mise en pratique (utilisation de concepts mathématiques, rédaction de compte-rendu d’expérience…)

 

La Technologie et l'enseignement technique apparaissent depuis longtemps un enseignement peu valorisant, pourtant le travail manuel et les connaissances techniques sont très prisées par nombre d'entre nous.

 

Notre monde ne peut être un monde de managers et d'informaticiens . . . 

 

Aussi je pense que nous pouvons apporter notre soutien à la pétition lancée par différentes associations de professeurs de technologies pour demander au ministre de revenir sur cette décision.

 

Si vous souhaitez défendre l’enseignement technologique au sein de l’Éducation Nationale, vous pouvez signer cette pétition en allant sur le lien suivant

 

Enfin, n’hésitez pas à relayer cette pétition auprès de vos connaissances qui ont aussi un attachement aux sciences de l’ingénieur.

 

Cordialement

 

Christian PAGÈS         




1
J'aime

1 Commentaire

André MAINTIGNEUX (1973)
Il y a 9 jours
J'ai rencontré notre ancien directeur Vincent Martino il y a 35 ans dans la salle d'attente d'Orly pour rentrer sur Lyon. Déjà, à l'époque, il m'avait confié qu'il revenait du ministère pour rappeler que l'enseignement de la technologie était importante dans la formation des ingénieurs. Le ministère et les inspecteurs généraux avaient déjà cette "simplification" dans les tuyaux pour faire des économies. Rien de nouveau, donc. Rien d'étonnant non plus!

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.