Actualités

Partager sur :

Des matériaux futurs divers et variés 

31 décembre 2022 La vie régionale
Vue 25 fois

Devant l'ampleur de l'impact carbone rejeté par la production de béton neuf, soit près de 7 % des émissions mondiales de CO2 à elle seule, les pays ont tendance à s'orienter vers l'utilisation de matériaux recyclés. Un procédé qui a séduit 7 pays sur les 12 étudiés. Une tendance qui s'accélère et qui permet d'éviter les émissions liées à leur extraction et leur fabrication initiales.

Parmi les matériaux qui suscitent un réel intérêt, on retrouve le bois, le chanvre, et la paille pour la majeure partie des pays. Mais aussi le mycélium (champignons), considéré comme une ressource d'avenir par l'Espagne, l'Italie et la Pologne.

L'Italie est d'ailleurs le pays qui envisage le plus grand nombre de matériaux à utiliser pour la construction. Parmi eux, on peut retrouver le graphène, le nylon régénéré, ou encore le béton renforcé de fibre de carbone.

La France est de son côté le seul pays à considérer le lin comme un matériau d'avenir.

Deux pays sont quant à eux plutôt réticents à l'idée d'expérimenter de nouveaux matériaux. La Hongrie n'envisage pas d'utiliser autre chose que le bois et le bois lamellé-croisé pour ses chantiers de demain. À l'inverse, les Émirats arabes unis ne manifestent leur intérêt que pour les « matériaux intelligents ».

 

C'est actualité est extraite d'un article beaucoup plus global.

 

Alain AUBRON (11)




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.